Les explorateurs norvégiens - Articles - visitoslo.com

Les explorateurs

Depuis l’époque viking, la Norvège a vu naître de grands explorateurs. 

Dans les musées d'Oslo, vous pourrez découvrir les navires et les équipements utilisés pas plusieurs de ces grands voyageurs. 

En l'an mil, Leiv Eriksson s'est inscrit dans les livres d'histoire en découvrant l'Amérique. Depuis ce temps, le besoin de voyage inné des Norvégiens les a amenés aux quatre coins de la planète. 

Le navire polaire Fram

Le Fram tient une place centrale dans l'histoire des expéditions polaires norvégiennes. Il fut utilisé durant trois voyages historiques.

Le Fram était le plus solide des navires en bois du monde, construit spécialement pour résister à la pression des glaces aux pôles. Au Musée du Fram à Bygdøy est exposé le navire polaire restauré. On peut également y voir une grande partie de l’équipement qu’utilisèrent Nansen, Sverdrup et Amundsen lors de leurs expéditions.

Fridtjof Nansen

Fridtjof Nansen
Fridtjof Nansen
Photo: L. Szacinski/Owner: Nasjonalbiblioteket, bldsa_1a016

L’explorateur et scientifique Fridtjof Nansen est le précurseur de la découverte des pôles. Son expédition au Groenland en 1888 fut un événement dans l’histoire polaire.

Ce fut Nansen, en compagnie de Colin Archer qui construisit le Fram, qui allait être utilisé par trois expéditions en régions polaires.

Le Fram fut lancé en 1892. Le but de la première expédition était de dériver sur la glace de l’Océan Arctique pour prouver qu’il y avait un courant de l’est au nord-ouest. La théorie de Nansen fut prouvée : en trois ans (1893-96) le navire traversa l’Océan Arctique.

Mais le navire ne s’approcha pas autant du Pôle Nord que prévu et en 1895, Nansen essaya donc de rejoindre le Pôle Nord à ski en compagnie de Hjalmar Johansen. Ils atteignirent le 86°14’ nord, le point le plus au nord que quiconque avait jamais atteint jusque là.

Fridtjof Nansen fut plus tard célèbre pour ses actions humanitaires qui lui valurent le Prix Nobel de la Paix en 1922.

Otto Sverdrup

L'équipage de Nansen avant le départ pour le Groenland (1888) : Nansen, Dietrichson, Ravna, Sverdrup, Kristiansen, Balto
L'équipage de Nansen avant le départ pour le Groenland (1888) : Nansen, Dietrichson, Ravna, Sverdrup, Kristiansen, Balto
Photo: Siems & Co./Owner: Nasjonalbiblioteket bldsa_f3b030

Otto Sverdrup accompagna Nansen en ski dans sa traversée du Groenland en 1888, et il était capitaine dans l’expédition du Fram. Après que Nansen eut quitté le navire pour rejoindre le Pôle Nord, Sverdrup devint chef de l’expédition.

Sverdrup mena également l’expédition suivante du Fram en 1898. Le but en était de cartographier les « taches blanches » dans l’est du Groenland, mais l’expédition échoua. Au départ d’Ellesmere Island, près de 250 000 km² de terres nouvelles furent cartographiés et de nombreuses données scientifiques rassemblées.

L’expédition dura 4 ans. Le navire fut pris dans les glaces à Gåsefjorden et ne put ressortir. En Norvège, on croyait que le Fram et son équipage étaient perdus et la surprise fut grande de le voir revenir en automne 1902.

Roald Amundsen

Roald Amundsen, 1899
Roald Amundsen, 1899
Photo: Daniel Georg Nyblin/Owner: Nasjonalbiblioteket, bldsa_NBRA0005

Roald Amundsen est l’un des plus célèbres explorateurs et voyageurs du pôle norvégien. Amundsen découvrit le Passage du Nord-Ouest dans les zones polaires nordiques durant une expédition en 1903-1906.

En 1911, ses hommes et lui furent les premiers à atteindre le Pôle Sud. Le voyage aller-retour jusqu’à Hvalbukta fut fait à bord du navire polaire « Fram ». Amundsen essaya ensuite d’atteindre le Pôle Nord avec le navire polaire Maud et en avion, et en 1926, il survola l’Arctique à bord du dirigeable Norvège.

Roald Amundsen disparut en 1928 durant une expédition de recherche du dirigeable « Italia » et de son capitaine Nobile, qui était en perdition vers le Pôle Nord. Nobile s’en sortit, mais la Norvège avait perdu un de ses plus grands héros. 

Thor Heyerdahl

Thor Heyerdahl sur le mât du radeau Kon-Tiki
Thor Heyerdahl sur le mât du radeau Kon-Tiki
Photo: Kon-Tiki Museet

Le nom de Thor Heyerdahl est avant tout lié à l’expédition du Kon-Tiki. En 1947, Heyerdahl et son équipage traversèrent l’Océan Pacifique sur un radeau de balsa ultra-léger.

L’expédition relia le Pérou aux îles Tuamato en Polynésie en 101 jours. Son but était de démontrer la théorie d’Heyerdahl sur l’immigration d’Amérique du Sud en Polynésie à une époque très ancienne.

En 1969 et 1970 eurent lieu les deux expéditions Ra qui, d’après Heyerdahl, démontraient que les embarcations de l’Antiquité étaient déjà capable de traverser l’Atlantique.

En 1977-78 eut lieu le dernier grand voyage d’Heyerdahl en radeau durant lequel il contourna la péninsule arabique à bord du radeau de jonc Tigris.

Heyerdahl a aussi entrepris des expéditions scientifiques à l’Ile de Pâques, aux Galapagos, aux Maldives et aux pyramides antiques de Tacume en Amérique du Sud.

Au Musée du Kon-Tiki à Bygdøy, on peut voir le radeau de balsa Kon-Tiki, remarquablement conservé, le radeau de papyrus Ra, ainsi qu’une riche collection des découvertes archéologiques des expéditions d’Heyerdahl.

Voir aussi

Visitoslo.com uses cookies

for statistics etc. By using the site, you consent to our use of cookies. Read more.

Close