Paroles de festivaliers | Festival d'Øya, Oslo - Articles - visitoslo.com

Paroles de festivaliers

Lors de l'Øyafestivalen 2015, nous avons bavardé avec certains des participants.

Magnus au festival Øya
Magnus au festival Øya
Photo: VisitOSLO/Eli Thoresen

L'habitué des concerts

Magnus habite à Oslo et vient au festival Øya pour la seconde fois. Il attend que Courtney Barnett monte sur scène.

« J'ai l’habitude d'aller à un maximum de concerts intéressants à Oslo », explique Magnus.

« A part Øyafestivalen, j'aime beaucoup ByLarm, par exemple. On peut y découvrir beaucoup de nouveautés. Le festival est organisé dans de nombreux coins et recoins de la capitale. »

« Comme le programme de l'Øyafestivalen est très complet, il y a beaucoup à découvrir ici aussi. Et tous les concerts ont lieu dans un parc, ce qui permet de s'asseoir sur l'herbe et de regarder tous les gens qui sont heureux si on a besoin de varier les plaisirs. »


Ida au festival Øya
Ida au festival Øya
Photo: VisitOSLO/Eli Thoresen

L'environnementaliste

Ida, une jeune fille d'Oslo, vient à Øyafestivalen pour la cinquième fois. Cette année, elle a acheté un billet pour son petit ami aussi, pour qu'il découvre la qualité du festival.

« C'est formidable qu'Øyafestivalen soit organisé au cœur d'Oslo. En fait, je ne sais pas si je serais aussi adepte s'il était à l'extérieur de la ville. On peut rentrer chez soi à pied à la fin de la journée. »

« J'ai aussi l'habitude d'aller à la Journée de la musique ».

Ida apprécie que l'Øyafestivalen ait un bon profil environnemental :

« Ma sœur végane peut, pour une fois, acheter des produits qu'elle aime dans les échoppes ! Le tri sélectif est également pratiqué partout et l'organisation environnementale Natur og Ungdom est présente sur le site. Il y en a même qui font un tri supplémentaire de tous les déchets ! »


Rune et Camilla au festival Øya
Rune et Camilla au festival Øya
Photo: VisitOSLO/Eli Thoresen

Les habitués du festival

Camilla et Rune, qui habitent Oslo, sont à Øya pour la 15e et la 12e fois, respectivement. Ils trouvent qu'ils ont de la chance d'avoir l'Øyafestivalen dans leur ville.

« Nous venons depuis de nombreuses années et n'avons jamais été déçus. On peut danser, boire de la bière et rencontrer beaucoup de gens différents. »

« L'atmosphère du festival est très particulière, difficile à décrire », raconte Camilla. « Les gens sont très ouverts et généreux. »

Camilla et Rune assistent régulièrement aux festivals et aux manifestations musicales à Oslo.

« Nous avons l'habitude d'aller au festival de jazz, à By:larm, Ultima ... L'année dernière, nous avons également assisté à un festival punk très intéressant dans Gamlebyen. »

Leur plus vif souvenir est peut-être la grêle qui s'est soudain mise à tomber. A Øya, tout peut arriver ! Camilla raconte que cette année-là, elle est allée à un concert en fin de soirée qui était vraiment magique.

« C'était un concert underground très spécial, on se serait cru dans un film ! »


Susanna et Kanutte au festival Øya
Susanna et Kanutte au festival Øya
Photo: VisitOSLO/Eli Thoresen

La famiglie 

Susanna a emmené sa fille Kanutte de 3 ans à Øya. Elles sont dans la bibliothèque et lisent un livre, et Kanutte a été maquillée.

La famille vit à Oslo et Kanutte accompagne souvent ses parents aux festivals. La dernière fois, ils sont allés au festival Gut Feelings au début de l'été.

« Elle adore danser avec la musique et se faire maquiller le visage », raconte Susanna, sa maman.

« C'est encore plus amusant que d'aller au jardin d'enfants », confie Kanutte.

Susanna participe à ce festival pour la quatrième fois. Elle trouve que l'Øyafestivalen et, d'une façon générale, Oslo, savent bien adapter les activités à un public de tous les âges.

Le fait que l'Øyafestivalen soit en plein centre est un grand avantage.

« C'est formidable de pouvoir rentrer directement à la maison lorsque Kanutte est fatiguée. Eventuellement de faire une sieste en cours de journée. »


Tor Inge au festival Øya
Tor Inge au festival Øya
Photo: VisitOSLO/Eli Thoresen

Enfin à Øya

Tor Inge vient d'emménager à Oslo après de nombreuses années passées à Londres. Il est à Øya pour la première fois, après avoir eu envie de venir depuis plusieurs années.

Il trouve que le festival répond à ses attentes :

« L'atmosphère est vraiment bonne, et les gens sont sympathiques. Si l'on n'a pas envie de courir d'un concert à l'autre, on peut tout simplement s'asseoir dans l'herbe et prendre une bière, par exemple. »

Prochains festivals

Plus de festivals dans le calendrier des festivals
Visitoslo.com uses cookies

for statistics etc. By using the site, you consent to our use of cookies. Read more.

Close